Paris: militantisme à la Petite Rockette ? économique pour sr !


Article publié le dimanche 6 juin 2010 sur Indymedia-Paris:
https://paris.indymedia.org/spip.php?article1685

Encore un de ces lieux de l"intersquat" parisien bobo qui fait parler de lui. Tant mieux, mais si ça pouvait être en se faisant remarquer sur autre chose que des histoires de vol et de prise de bec pour des histoires de sous, ce serait fortement mieux...

Hier, une soirée de soutien y était organisée par lassociation Nemesis : "Libérez Mumia Abu Jamal". Prix dentrée 5 euros, concerts de Dj Irie Cool, Guarapita & S.A.F... Il est 20 heures, une trentaine de personnes boivent des bières dans la cour, un des groupes prépare comme à son habitude la boisson portant leur nom, afin de la servir pendant un de ses titres. Arrive alors le "chef" du lieu qui décide de jeter son mégot dans le breuvage, au nom dune sacro-sainte concurrence interdite avec son bar de merde. Le groupe remballe donc son matos et sa sono, et part jouer ailleurs.

Dommage pour le soutien, de toute façon, le soutien souhaité par les gens de "la Petite Rockette", cest qui ? cest quoi ? Le maire ? Les flics ? La Petite Rockette, cest un lieu où lorsque tu colles une affiche pour une soirée de soutien à Villiers-le-Bel, on te réplique quil ne faut pas, car ça plat pas aux forces de lordre et que régulièrement, ils "ont" à y faire appel. La Petite Rockette, cest un lieu où on se rapproche le plus possible de la mairie de Paris pour être tranquille. Autonome ? Au fait, très jolis ces portraits de famille sur le site... le père Bloche y semble en parfaite symbiose.

Que mille squats fleurissent, mais loin du capital et loin des institutions !

Au fait pour le soutien à Nemesis, cest ce soir lors de la fête de la CNT, Guarapita y jouera et il est prévu dy faire tourner une caisse de soutien, car eux, ils n'y sont pour rien...

http://paris.indymedia.org/spip.php?article1685


retour