Lille: Le Brancard réoccupé puis expulsé difficilement dans la foulée le 5 septembre 2004


Alors qu'elle prépare la dernière saison de Lille 2004, la mairie de Lille ne pouvait laisser un grain de sable rayer la belle vitrine touristique qu'est ce week-end de braderie...
Manque de pot c'est le moment qu'avaient choisi quelques enragé-e-s pour réoccuper le Brancard, délaissé depuis son expulsion il y a quelques jours (voir plus bas). Mais, même dans un quartier délaissé par l'orgie consommatrice, la mairie de Lille n'a pas fermé les yeux sur cette outrageante réoccupation.

Et c'est la grande armada qui s'est déployée rue de Thumesnil : Police nationale, municipale, BAC, CRS, maitres chiens, GIPN étaient au rendez-vous... Un bon coup de camion bélier dans la double porte barricadée et une partie des indésirables était emmenée au central. Il fallut par contre plusieurs heures aux flics pour déloger les 3 dernier-ère-s géneur-se-s réfugié-e-s sur le tot et ce malgré l'aide des pompiers (dont on appréciera la nouvelle collaboration avec les forces de l'ordre... les grenades explosives et les canons à eaux semblent soudain un lointain passé).
Pendant l'opération on aura noté la présence de Patrick Kanner (notre cher adjoint au maire PS et vice président du Conseil Général du Nord), venu se pavaner devant les médias. Quel cranneur.

Rassurez vous citoyens, la grande opération d'épuration/asseptisation estampillée Lille 2004 continue. La résistance à leur culture formatée aussi. Rendez-vous pour la troisième saison...

Pour les épisodes précédents, reportez-vous à http://squat.net/fr/news/lille130804.htmlet http://squat.net/fr/news/lille200804.html.
Voir aussi photos de l'expulsion du 5 septembre sur http://lille.indymedia.org/article.php3?id_article=6697.

y.


retour