Liège: Occupation d'un bâtiment vide, rue Chauve-Souris


Début octobre 2008.
2ème jour d'occupation.

Communiqué de presse des chauves-souris

Alors que le gouvernement se permet d'utiliser onze milliards d'euros d'argent public pour sauver les banques, la précarisation de la majorité de la population continue. A l'heure de la flexiblité débridée et de la compétitivité exacerbée, les CDD sont sans lendemain, le chômage est l'horizon et le mot "logement" appelle celui de "crise". A Liège, les immeubles habitables et inoccupés côtoient les logements insalubres et les loyers prohibitifs, sans que cela ne suscite de réaction politique forte. C'est une situation d'urgence où un nombre croissant de personnes sont sans logement tandis que d'autres, avec ou sans emploi, ne peuvent plus assumer leur loyer.

De plus, il y a deux ans, le dernier squat / centre social liégeois a fermé. Depuis cette fermeture, plusieurs collectifs d'activistes souffrent de nomadisme. S'il existe encore quelques cafés et lieux alternatifs à Liège, il n'existe pas de centre autonome qui rassemble des projets dans une optique explicitement politique, en essayant de critiquer le système capitaliste et de construire des alternatives.

C'est pourquoi un certain nombre de personnes ont décidé d'agir et de se réapproprier le bâtiment, vide et inoccupé depuis 2005, situé 62 rue Chauve-Souris.

"Nous ouvrons aujourd'hui un centre social autogéré pour vivre dans un lieu un peu plus libre, où la coopération remplace la compétition. Nous voulons vivre ici et nous souhaitons développer différents projets, par exemple une bibliothèque commune, un cinéclub, un atelier vélo ou un centre de médias alternatifs. Notre objectif est de rénover et habiter cet espace abandonné, de transformer ce lieu mort en un lieu vivant et ouvert".

Le projet des chauves-souris vise à articuler logement collectif et diverses activités, elles espèrent ainsi pouvoir participer à la vie du quartier du Laveu.

Un premier contact a été établi avec les propriétaires, les chauves-souris sont disposées à négocier un compromis sur l'utilisation raisonnée et raisonnable du bâtiment.

Centre social occupé "la Chauve-souris", rue chauve-souris 62, 4000 Liège (Laveu) - n de tél : 0484858240

CR d'un mediactiviste sur les lieux la nuit du vendredi au samedi :
http://www.cemab.be/news/2008/10/5828.php

Venez nous rejoindre ce samedi 4 octobre à partir de midi.
Restauration végétarienne et café zapatiste la journée. Discussion contre le fermé de Vottem. Le soir, souper et ouverture du bar.

Les Chauves-Souris


retour