Genève : Résistance arboricole à l'aéroport


Résistance arboricole à l'aéroport de Genève Depuis vendredi 9 avril 2004, un groupe activiste, les Z'eco, occupe les arbres que l'aéroport de Cointrin (Genève) fait couper en vue de son agrandissement du côté français de la frontière. Quelques extraits du tract des occupants arboricoles:

"Sauvons la forêt de Ferney-Voltaire.

A la demande de l'aéroport suisse de Genève et sans aucune étude d'impact, l'Etat français abat 4000 arbres dans la forêt de Voltaire (...). Pour protéger les chênes centenaires, nous occupons la forêt. Nous savons que l'aéroport de Genève et le gouvernement français feront leur possible pour faire disparaītre au plus vite toute trace de cette insoumission (...).

Rejoignez-nous, apportez du matériel d'escalade, couvertures, hamacs, nourriture, motivation et bonne humeur."

Hier soir déja ils ont subi le harcèlement d'agents (suisses sur sol français?) de la police de l'aéroport en pleine nuit venu endommager le matériel laissé au sol par les activistes. Les malautrus ont également dérobé une corde de soixante mètres et d'autres outils.

Ce mardi 13 avril les bucherons sont sensés reprendre leur besogne, les "Z'eco, occupants des arbres" ont donc besoin du soutien des genevoisES pour pour tenir face à cette tentative dissimulée d'agrandissement de la plus grande nuisance du canton de Genève.

Pour rejoindre la "forêt de Voltaire" et ses nouveaux habitants depuis Genève, il suffit de passer la douane de Ferney-Voltaire (passage sous la piste de l'aéroport depuis le Grand Sacconnex), au premier giratoire prendre à gauche, puis, de nouveau sur la gauche, traverser à pied le premier grand champ (env. 500m. depuis le giratoire) en direction de la piste de l'aéroport.

--

Voir photos sur http://www.indymedia.ch/fr/2004/04/21145.shtml

Peter der Stein


retour