Genève: Le ciné de l'Avenir se documente en juin


Bonjour, bonsoir camarades avenirien-nes...

Les mercredi de juin au squat de l'Avenir suivront l'envolée de ceux de la belle de mai, et continueront d'accueillir des amateureureuses vidéophiles, dans son salon de ciné, avec son nouvel écran et ses anciens, mais toujours confortables, poufs et canapés.... et, vu les jours d'été annoncés, on commencera certainement à squatter le jardin voisin pour projeter!

Les informations suivent plus bas ou consultables sur le site :
http://ch.indymedia.org/fr/2009/06/69496.shtml

La porte ou le jardin ouvriront à 20h, et les projections débuteront à 20h30
Entrée libre
Bar à justapris, justabeer et autres fruits

Ohhhhhhh
Squat de l'Avenir
17 rue de l'Avenir / Quartier des Eaux-Vives
1207 Genève
aveniiir(at)gmail.com

-----------------------------------------------------------------

Ce mois de juin sera un cycle de ciné documentaire sur le vaste thème des "autonomies et expériences collectives", et comme on trouve que les expériences collectives elles sont plus riches quand elles sont participatives, eh bien on a invité des ami-es à partager cette programmation avec nous!

-------------------------------------------------------------------

Mercredi 3 juin 2009 : carte blanche à Alberto

Film surprise.... car y en a marre de devoir tout régler comme des horlogères suisses!

Ca risque de tourner entre le communisme et l'extrême gauche française ou bien l'autonomie espagnole ,des années 30 à nos jours, ou un mix avec ces bases là... eh bien si on arrive pas à faire une bombe avec tout ça....merde je me suis fait choper par des RG terroristes!

--------------------------------------------------------

Mercredi 10 juin : carte blanche à Viva Zapata

Films courts liés au mouvement zapatiste et autres autonomies communautaires mexicaines & discussions (programme sous réserve et à compléter)

"Un alphabet pour nos paroles", 13 min ; "L'art en rebellion", 25 min ; "La Yerbabuena, communauté en résistance", 39 min.... (Promedios/2005-07/espagnol, tzotzil, tzeltal, tojolabal, espagnol ST français)
http://promediosfr.free.fr/

---------------------------------------------------------

Mercredi 17 juin : carte blanche à l'Infokiosk de Genève

"L'īle nue" (Kaneto Shindô, 1960), 94 min

Au Japon, sur une minuscule īle de l'archipel de Setonaika, un couple vit avec ses deux jeunes enfants. La terre est aride et l'īle ne possède pas de ressource en eau douce. Pour cultiver cette terre ingrate et survivre, le couple est donc obligé de faire de continuels voyages en barque entre la terre ferme et l'īle : ramener l'eau précieuse et en arroser avec attention et parcimonie chacun des plants cultivés. Ces gestes renouvelés sans cesse rythment le quotidien des pentes abruptes de leur coin de paradis...

--------------------------------------------------------------

Mercredi 24 juin : carte blanche à.... l'Avenir

" Le mélange théorie vaisselle" (STAMP / 2007-08), 87 min & discussion avec quelques timbré-es

Cf. une présentation du film ici ou plus bas :
http://www.millebabords.org/spip.php?article10051

Cf. des sites de L'Action Mondiale des Peuples :
http://europe.pgaconference.org/fr
http://www.nadir.org/nadir/initiativ/agp/free/indexfr.htm

Le film retrace une expérience collective : l'organisation de rencontres européennes du réseau anticapitaliste AMP(Action Mondiale des Peuples). Mais pas n'importe comment : en se basant sur des fonctionnements autogestionnaires, en essayant d'allier la théorie à la pratique... "parce que nous sommes toutes et tous capables d'écrire un texte, de monter un mur ou de faire la cuisine".

Après avoir rappelé l'histoire du réseau, le film propose des petits instantanés tirés des rencontres, en Aoūt 2006. Préoccupations politiques et quotidiennes, convergence des luttes, les débats sont lancés...

Un des rares films militants à proposer une analyse autocritique aussi pointue, exigeante et profonde sur les modes d'actions militantes et l'efficience de leur impact politique.

A voir et à diffuser dans tous les réseaux pour lancer le seul débat ébat qui vaille la peine : on fait quoi ?

i.


retour