Gand (Belgique): Cinquante réfugié-e-s squattent un «paradis fiscal»


Cinquante réfugiés squattent un «paradis fiscal» à Gand !

Gand, l'ancien bâtiment des impôts sur le Poel est squatté. Il a été rebaptisé «Belastingparadijs», paradis fiscal. Un paradis non pour le capital mais pour des personnes en fuite.

Les nouveaux habitants sont principalement des familles qui avaient besoin de toute urgence d'un toit. En effet, l'évacuation du quartier de la Biervlietstraat, à l'ombre du nouveau palais de justice de Gand, est prévue aujourd'hui. Ces derniers mois, des familles roms s'étaient installées dans ce quartier qui avait été exproprié dans le cadre du projet de rénovation urbaine Bruggen naar Rabot.

Il y a des années que des personnes vivent dans des conditions inhumaines dans la marginalité de la ville, des personnes qui veulent faire quelque chose de leur vie mais qui n'ont pratiquement aucun accès au travail et au logement. Ces personnes se donnent aujourd'hui un visage en s'installant dans ce bâtiment dans le centre de Gand.

Par cette action, les occupants s'insèrent dans la logique des occupations d'église qui se sont répandues dans tout le pays au printemps. Cette action donne elle aussi un toit à des gens. Elle est en même temps un plaidoyer en faveur de papiers pour les personnes au statut incertain en matière de séjour.

La migration est un phénomène qui existe depuis toujours. Si les flux de capitaux circulent librement, on ne peut pas interdire aux gens de faire de même. Après l'amnistie fiscale, le moment est venu pour une régularisation humaine.

C.R.E.R. Bruxelles : INFO - http://regularisation.canalblog.com/
Tél : 0496 40 33 09 - 0473 62 87 33

Manifestation du 1 mai : http://1maimanif.canalblog.com/

Soutien a la CRER au N Triodos : 523 - 0801898 - 74

CRER


retour