Copenhague: Expulsion d'Ungdomshuset, ce matin


7 heures ce matin, la police danoise, accompagnée de forces militaires anti-terroristes, est arrivée à Ungdomshuset pour en commencer l'expulsion. Du gaz lacrymogène a été lancé au travers des fenêtres de la maison, pendant que la façade était arrosée de mousse carbonique par des équipements anti-feu, pour empêcher les occupant-e-s de résister aux fenêtres. Quatre policiers de la brigade anti-terroriste ont été déposés sur le toit du bâtiment par hélicoptère, pendant que des bulldozers s'attaquaient aux barricades du bas.

Jusqu'à présent, la police a procédé à l'arrestation de 20 personnes dans la maison, et d'environ 35 à l'extérieur. Un activiste allemand a d être emmené d'urgence à l'hôpital, en compagnie de deux autres. La police tient désormais la maison, alors que des émeutes et combats de rue ont lieu en divers points de la ville. Les frontières sont actuellement surveillées pour empêcher l'afflux de soutiens étrangers. Des rumeurs circulent quant à une possible destruction de la maison dans de brefs délais.

Une manifestation aura lieu aujourd'hui à 17h sur Blaagaards Plads, et diverses actions devraient avoir lieu ces prochains jours. Ungdomshuset étant expulsé, de nouveaux points d'info et d'accueil pour les activistes arrivant à Copenhague sont en cours d'installation, afin d'aider les nouveaux et nouvelles venu-e-s à se repérer, à trouver les espaces de couchage et cuisines collectives. Les infopoints peuvent être joints aux numéros suivants:
(+45) 26 90 75 07 et (+45) 26 90 75 08

--

Des photos de l'expulsion:
http://galleri.tv2.dk/index.php/category-Nyhederne/id-6255761/page-1.html

d.


retour