Caen: Nouvelle procédure d'expulsion contre la Mauvaise Herbe


Nous avons reçu au nom d'un des occupants du squat la Mauvaise Herbe une assignation en référé. Nous devions passé en procès le 29 mars 2007. le procès a été reporté au jeudi 5 avril.

La Mauvaise Herbe mêle depuis longtemps squat à dimension sociale (occupation d'un lieu pour s'y loger, entraide), à dimension contre-culturelle (concerts, activités) et à dimension politique (Infokiosk, lieu de réunion, de contestation de coordination d'activités). De nombreux autres lieux, squats en Europe, en France sont aujourd'hui menacés par une logique spéculative et capitaliste qui fait de ces lieux d'échange, de lutte, des espace bannis. Nous n'oublions pas que des compagnon-ne-s sont toujours enfermé-e-s suite à l'expulsion du squat dannois Ungdgomshuset, que les Tanneries sont menacées à Dijon, que des compagnon-ne-s de Poitiers se sont fait virer dernièrement, et que les expulsions de squats et de logements ont repris. La Mauvaise Herbe est aujourd'hui sérieusement menacée. Si vous avez aimé y passer, y vivre, y créer, y discuter, ou par simple solidarité, venez soutenir la Mauvaise Herbe :

Nous passons donc au tribunal d'instance de Caen

LE JEUDI 5 AVRIL 2007, 9H, DEVANT LE TRIBUNAL D'INSTANCE (PRES DE LA POSTE GAMBETTA)

La partie civile réclame 1500 d'amende et 300 par jour après décision d'expulsion pour l'occupant incriminé et les autres occupant-e-s.

La trève d'hiver est terminée.

VENEZ NOMBREUX-SES EN SOLIDARITE AVEC LES OCCUPANT-E-S, AVEC CE LIEU DE CONTRE CULTURE POLITIQUE, SOCIALE ET ARTISTIQUE.

Pour que les squats puissent continuer de vivre...

Un de la Mauvaise Herbe


retour