Une semaine d'occupation a Bruxelles


Le 24 septembre a eu lieu notre pendaison de crémaillère. De nombreuses personnes sont passées nous soutenir dans notre occupation. Au programme : concert, bouffe, infothèque, jongleurs - bonne ambiance malgré la visite des forces de l'ordre.

Le mercredi 25, départ mouvementé pour quelques ami-e-s. Sitôt sorties du squat, une dizaine de personnes se sont retrouvées collées contre le mur par une meute de flics pour une fouille en règle et un contrôle d'identité. Des contrôles auront encore lieu à deux reprise le dimanche suivant. L'intimidation continue.

L'après-midi du 25, Monsieur Scholler, propriétaire de plusieurs immeubles du pâté de maison, dont les numéros 7 à 25 de la rue du Boulet, vient faire connaissance avec nous. Il nous a confirmé les informations que les voisin-e-s nous avaient données la veille, c'est-à-dire que pour réaliser ses projets immobiliers de luxe il a émis un avis d'expulsion pour les locataires des numéros 7 à 21. Officiellement il n'existe aucun projet pour les numéros 23-25 que nous occupons. Néanmoins, il a exigé notre départ immédiat.

Le jeudi, nous lui avons proposé de conclure un contrat d'occupation précaire. Sa réponse nous est parvenue le lundi matin sous la forme d'ouvriers soutenus par des policiers qui ont entrepris de murer les portes du squat avec les occupants à l'intérieur. Très rapidement, des gens sont dans la rue pour nous soutenir. Après qu'une avocate ait mentionné aux flics l'illégalité des travaux et menacé le propriétaire de porter plainte pour séquestration, la porte du 25 sera finalement dégagée.

Pendant ce temps dans ces lieux voués à l'abandon, nous avons redonné vie au bâtiment. Nous avons rapidement commencé le réaménagement des locaux avec de nombreux coups de main spontanés et mis en place les premières activités, avec notamment le samedi 28 une soirée d'information sur le Lappersfort ( petite réserve naturelle à côtés de Bruges menacée par des projets industriels et occupée depuis plus d'un an par des activistes en vue de la protéger.)

Vous pouvez dès à présent venir nous rendre visite au n 23-25, rue du Boulet à 1000 Bruxelles. Tel : 0472 650112 E-mail : leboulet@linuxmail.org

Le collectif « Le Boulet »


retour