Barcelone: Expulsion du centre social occupé "Bip Bip"


Ce lundi 13 décembre 2004, le centre social squatté "Bip Bip", situé dans le quartier de Clot à Barcelone, a été expulsé par surprise par la police. C'est l'habitant d'un squat situé à proximité, qui, passant par hasard dans la rue à 10h ce matin, a surpris les policiers en pleine manoeuvre et a donné l'alerte. L'espace occupé n'était pas habité, mais réservé aux activités des diverses personnes & collectifs impliquées. Les squatteureuses ont pu récupérer la plupart des affaires qui se trouvaient dans le lieu, avant que celui-ci ne soit partiellement muré.

Si toute expulsion laisse un got amer et nourrit la colère face aux aberrations de la spéculation, cette évacuation est d'autant plus douloureuse que le centre social venait d'être inauguré, après une longue mise en chantier visant à le réhabiliter. Cet ancien bar avait en effet partiellement brlé, et était depuis resté abandonné. Deux mois et demi de travaux menés par les occupant-e-s avaient permis de transformer des pièces noircies et décrépies en une bibliothèque lumineuse et accueillante, de remettre en service un bar avec tables, coin musical, borne PACMAN, cuisine et petite cour intérieure.

Outre l'ouverture quasi-quotidienne du bar, qui, à en juger par l'abondante fréquentation des deux dernières semaines, était d'ores et déjà très apprécié, d'autres activités avaient vu le jour, comme un espace non-mixte femmes hebdomadaire, et une bibliothèque de livres et fanzines. Il y a cependant fort à parier que les occupant-e-s ne se laisseront pas faire, et maintiendront le projet d'un centre social occupé, dans un quartier dont les commerçant-e-s militent actuellement pour obtenir des rondes policières plus régulières. L'occupation faisait d'ailleurs suite à l'expulsion d'un centre social auparavant implanté non loin de là, la Guarderia.

suivre...

Darkveggy


retour